• Núria Estapé, science journalist

    Des enzymes pour prendre soin de la peau

    21 Mar Des enzymes pour prendre soin de la peau

     

    Sources:

    The New York Times

    L’enzymologie est un nouveau domaine de recherche en dermatologie et cosmétique. Il s’agit de déterminer de quelle façon les enzymes peuvent améliorer l’aspect de la peau et en prévenir les altérations. Les compagnies pharmaceutiques étudient les enzymes associées aux maladies cutanées, et le secteur cosmétique, celles qui boostent la beauté de la peau. Cependant, incorporer à son alimentation les enzymes adéquates reste à ce jour la façon la plus efficace et naturelle d’obtenir une peau belle et saine.

     

    La peau doit se nourrir de graisses, de protéines et d’hydrates de carbone pour être saine et lumineuse. Pour que ces substances puissent agir de manière optimale dans les tissus cutanés, des petites molécules qui accélèrent les réactions chimiques sont nécessaires : les enzymes. Grâce à leur activité, les aliments passent du sang à la peau, des graisses bénéfiques se forment et le collagène, abîmé par les effets des rayons ultraviolets, est réparé, pour ne mentionner que quelques-unes de leurs multiples fonctions. Il existe de nombreux types d’enzymes. Les plus employées dans les produits cosmétiques sont les dites enzymes protéolytiques, qui cassent les protéines en petits fragments pour que la peau en absorbe mieux les composantes, ce qui permet aux cellules cutanées de croître et de se renouveler. Lire la suite

  • Rosa Taberner, dermatologist

    Soigner la peau avec la cryothérapie

    La cryothérapie est une technique dermatologique qui utilise le froid extrême (habituellement par application d’azote liquide) dans le traitement de lésions superficielles de la peau. L’on peut ainsi congeler puis éliminer les zones affectées, tout en préservant au maximum les tissus sains adjacents. Les résultats sont, tant au niveau esthétique que médical, bien meilleurs que ceux d’autres techniques.

     

    L’utilisation du froid en médecine peut sembler relativement récente. Cependant, en 2500 av. J.-C., les Égyptiens utilisaient déjà le froid, connaissant ses effets analgésiques et anti-inflammatoires. Son utilisation s’est popularisée au XIXe siècle, surtout en raison de ses propriétés analgésiques (tout particulièrement utiles pour les amputations). Mais la clef de l’évolution de cette technique a toujours été liée à la capacité de refroidir des gaz, de les stocker et de les manipuler à basse température. Lire la suite

  • Josep Orellana, science journalist

    Des apps pour la peau : parlez-en à votre médecin

    10 Dec Des apps pour la peau : parlez-en à votre médecin

     

    Sources:

    JAMA Dermatology

    La popularité globale et croissante des téléphones portables intelligents (smartphones) et des tablettes a favorisé l’apparition de milliers d’apps médicales. Un bon nombre d’entre elles sont consacrées à la peau, son entretien, ses problèmes et ses maladies. Certaines sont des outils professionnels destinés à faciliter la tâche des médecins, mais d’autres s’adressent au grand public en général. Sont-elles toutes sûres ? Peut-on les utiliser sans risques pour la peau ?

     

    Il existe plus de 40.000 apps médicales à notre disposition ; vous en avez très probablement déjà téléchargé sur votre dispositif mobile. Sans aucun doute, ces instruments de nouvelle technologie apporteront dans le futur de grands bénéfices à la population du monde entier. L’intérêt croissant pour les soins de la peau n’a pas échappé aux créateurs d’apps. C’est ainsi que nous pouvons trouver aujourd’hui des centaines d’applications qui nous offrent des conseils pour conserver une peau belle et saine, ainsi que des diagnostics de maladies dermatologiques de toute sorte; il existe même des apps capables de découvrir si un grain de beauté peut être cancéreux. La plupart des apps pour la peau sont gratuites. Lire la suite

  • Fede Montagud, editor

    La peau dévoilée

    27 Dec

     

    Notre blog n'existait pas encore quand a eu lieu à Londres l'exposition Skin (Peau), une invitation à réfléchir sur le plus méconnu de nos organes. La peau nous protège de l’extérieur, nous fournit des sensations et nous sert à transmettre des caractéristiques culturelles.

     

    Skin nous propose un voyage philosophique sur le thème de la peau au travers d'images, depuis les illustrations des premiers anatomistes  jusqu'aux œuvres d'artistes contemporains qui s'en servent comme support pour leurs créations — bijouterie épithéliale biologique —, en passant par la scarification, le tatouage et d'autres expressions culturelles. Il explique aussi l'émergence de la dermatologie comme spécialité médicale au XIXe siècle. L'exposition, qui heureusement peut encore être visitée en ligne, a été dirigée par Javier Moscoso, historien et philosophe espagnol du Centre National de la Recherche (CSIC). Bien que certaines images puissent être choquantes, nous en recommandons vivement à nos lecteurs le parcours virtuel.

     

    Visites virtuelles:

    Wellcome Collection: Skin

    Exposition Skin 

     

Auteurs

.

+plus
­